Arts Plastiques

LETTRES EDU-NUM

Logo du site

Réunis en séminaire au printemps 2019 au Centre d’art d’Enghein-les-Bains, les interlocuteurs académiques pour le numérique (IAN) en arts plastiques se sont questionnés durant deux journées sur les lieux de réception de l’œuvre numérique. Cette dernière bouleverse les modalités de l’exposition depuis son apparition. Matérielle ou dématérialisée, elle questionne l’espace et le temps de sa présentation au regard, déplace les frontières des institutions muséales, fédère de nouveaux réseaux, élargit le concept d’atelier et pose tout simplement la question du lieu. Ce travail collaboratif entre les différents IAN a donné lieu à la rédaction de plusieurs lettres Édu_num. Ce premier opus est consacré à l’oeuvre numérique dans l’espace muséal.
Il a été rédigé par Marie Rousseau (académie de Rennes) et Cécile Harleaux (académie d’Amiens).

Suite à une première lettre consacrée à l’hybridation le mois dernier, nous nous intéresserons plus particulièrement, dans cette lettre n° 24, aux pratiques hybridées dans le processus créatif de l’élève. Il s’agit d’en saisir les enjeux pédagogiques et artistiques, et même la portée philosophique. Nous nous poserons la question suivante : quels rôles jouent les pratiques hybridées dans la créativité plastique et artistique des élèves ?
L’hypothèse de départ du travail de l’équipe de rédaction est la suivante : le dialogue entre les formes, les genres, les techniques…, favorise une ouverture de pratiques et de pensées, et ouvre les élèves à la diversité, la richesse, et la complexité du monde.
Cette lettre a été réalisée dans la Région académique de Caen et de Rouen sous la direction de Sylvie Gauthier-Lapouge (faisant fonction d’IA-IPR d’arts plastiques de l’académie de Rouen).

Le numérique est de plus en plus présent dans l’espace pédagogique et social. Par conséquent, il entraîne en arts plastiques de nouveaux objectifs d’enseignement, de nouvelles pratiques pédagogiques, des opérations plastiques dématérialisées mixées parfois avec des techniques plus traditionnelles. Le numérique n’est donc pas l’objet d’un enseignement refermé sur lui-même mais un outil parmi d’autres. Il implique des usages variés venant servir des objectifs pédagogiques s’appuyant sur des notions fondamentales. On a depuis longtemps répertorié trois grandes familles d’usage dans l’enseignement des arts plastiques, la documentation, la création, et la diffusion. Celles-ci sont désormais indissociables dans la pratique artistique contemporaine.

La collaboration et la co-création entre artistes est, pour quelques années, une question limitative du baccalauréat en arts plastiques. Au-delà des enjeux de l’examen, ces pratiques associées aux questions des réseaux et plateformes d’artistes, qui connaissent de vifs développements contemporains, invitent à porter un autre regard sur la nature et les modalités du fait artistique. De même, elles font écho aux situations d’apprentissage propres à l’ enseignement des arts plastiques. C’est pourquoi nous avons fait le choix de traiter cette question transversale à travers les questionnements des programmes du collège et du lycée. Il en découle six chapitres : « la représentation : images, réalité et fiction », « la matérialité de l’œuvre, l’objet et l’œuvre », « l’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur », « le dessin et la matérialité », « la figuration et la représentation », « oeuvre et présentation ». Les nombreux outils disponibles, aujourd’hui accessibles sur les différentes plateformes et terminaux, peuvent alléger le dispositif de création en classe. Ils permettent de cibler de nouvelles références et de renouveler ce que peut être un travail de groupe : co-création, réseau d’échanges... Ils engagent la création artistique dans la voie d’une démarche davantage pluridisciplinaire et collective. Le statut de l’auteur, la vision de l’œuvre comme expression du style d’une personne unique et entière... s’y trouvent modifiés. L’œuvre devient “plus facilement” hétérogène ; le réseau est de par sa nature même “multiple” (il est la marque d’une coexistence).

Aujourd’hui nombre de contenus et de compétences définis par l’École ne se construisent plus uniquement dans l’enceinte scolaire, et cela au-delà de l’idée traditionnelle des devoirs à faire à la maison. Dès lors que l’enseignant intègre positivement ce constat, avec nuance et recul, il sait que son rôle est voué à s’exercer en lien avec divers et nouveaux lieux d’apprentissages, dans et hors les murs de la classe. Dans ce cadre, si de surcroit les options pédagogiques du professeur visent à stimuler l’élève pour qu’il agisse volontairement sur son apprentissage, alors se dessine un enjeu et une responsabilité essentiels : outiller les élèves pour rendre possible un acte d’apprendre motivant, ouvert et structurant dans un possible continuum du dedans vers le dehors de l’École et réciproquement. Les moyens numériques peuvent en particulier participer à soutenir cette évolution du projet pédagogique, en créant du lien entre le dedans et le dehors.

Sous les éclairages de caractéristiques propres aux pratiques artistiques engageant des dimensions numériques, cette lettre Edu_Num aborde principalement l’une des questions du programme d’arts plastiques au cycle 4 – L’oeuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur –, tout en l’articulant aux autres questions et questionnements. La portée des oeuvres et des contenus retenus permet également d’ouvrir sur les autres cycles de la scolarité obligatoire et sur le lycée. Le principe d’un parcours à travers un ensemble pratiques artistiques opérant dans un champ élargi de la création numérique a été privilégié.

En art, notamment dans les arts plastiques, le geste n’est pas qu’engagement du corps pour produire en lien avec des outils ou représentation dans l’œuvre d’une gestuelle. Il est expression, signification sous-tendue par des attitudes, le rôle du corps, un ensemble de signifiants et de signifiés. La relation du geste, de l’instrument et des outils dans le contexte du numérique pourrait résonner comme une tautologie, un système clos. En effet, le numérique ne peut s’extraire de son lien à l’appareillage, à l’instrument, à l’outil. De nombreux gestes préfabriqués, pré-pensés visent à donner l’illusion du choix opéré par l’utilisateur. Or, cela n’est pas. La « technologie joue le rôle d’un prescripteur de comportements » selon Julien Prévieux. C’est ainsi que l’œuvre « What Shall We Do Next » se présente comme une « archéologie des gestes à venir ». La dimension contextuelle, qu’elle soit artistique et esthétique, sociologique, ou culturelle et patrimoniale permet ainsi de questionner et de saisir la mutation opérée dans la relation du geste et de l’instrument avec les outils numériques.

Les artistes contemporains, depuis plusieurs années, intègrent fréquemment les nouvelles technologies à leurs pratiques. Ce faisant, ils réinterrogent aussi la place et le rôle des techniques dites (...)

La lettre TicEdu devient la Lettre Édu_num et consacre un dossier aux pratiques numériques qui interrogent la matérialité et la virtualité de l’œuvre en rapport avec une réflexion sur le numérique éducatif.
Ce numéro a été préparé par Denis Dufour, Interlocuteur Académique Numérique de l’académie de Limoges.

Depuis de nombreuses années, l’Internet est présent dans les familles et à l’École. Les tablettes se diffusent rapidement. Les smartphones sont aujourd’hui d’un usage quotidien pour la plupart des élèves. Les professeurs d’arts plastiques, dans des règles et des temporalités qu’il convient toujours d’encadrer, ont recours à leur potentialité pour soutenir nombre d’activités (en rapport avec la forme, l’espace, la couleur, l’image..., dessiner, filmer, enregistrer, rechercher, partager, agencer..., travailler le geste photographique,garder trace des étapes d’une production...Aujourd’hui, les œuvres, les images, ne sont plus seulement immobiles ou en mouvement, analogiques ou numériques. Elles changent de codes, d’échelles, de supports, de modalités de diffusion au gré des outils, des usages, des diffusions...
Avec les outils numériques mobiles, les élèves ne sont plus seulement des récepteurs passifs. Ils arrachent de nombreuses images au réel, les diffusent d’abondance par l’Internet. Ils participent au « bruit » médiatique où les images sont omniprésentes. (Christian Vieaux - Inspecteur général de l’Education nationale en charge des arts plastiques)
Ce numéro a été préparé par l’ensemble du réseau des interlocuteurs académiques pour le numérique (IAN) des arts plastiques.
Découpé en trois parties, ce dossier propose une réflexion pédagogique liée à l’enseignement des arts plastiques qui articule propositions didactiques et ressources documentaires.

Cette nouvelle Lettre TIC’Édu consacre un dossier aux réflexions et aux pratiques numériques en lien avec le champ de l’architecture. Dans le dernier quart du XXe siècle, les développements des technologies numériques ont influencé les disciplines de l’objet et de l’espace au cœur de leurs méthodes de réflexion et de conception. De plus, à mesure que la technologie numérique devient un médium, elle se situe comme un langage à l’articulation de champs disciplinaires tels que l’architecture et les arts plastiques. Cette lettre propose des références dans les champs de l’histoire de l’art et de l’architecture, de la création actuelle et des sciences de l’art. Cette sélection de ressources, sans volonté d’exhaustivité, a pour objectif d’apporter son soutien aux enseignants d’arts plastiques dans la construction de leur enseignement.
Ce numéro a été préparé par Denis Dufour, interlocuteur académique pour les technologies de l’information et de la communication éducatives de l’académie de Limoges en collaboration avec Jean-Luc Beltran - IA-IPR de l’académie de Créteil.

Cette nouvelle Lettre TIC’Édu consacre un dossier aux pratiques de l’image animée en arts plastiques. Elle explore les usages récents que les professeurs d’arts plastiques, notamment dans l’académie de Lyon, font du médium numérique dans le cadre d’une réflexion sur les pratiques pédagogiques des images animées. D’autre part, cette lettre propose des références dans les champs de l’histoire de l’art, de la création actuelle et des sciences de l’art. Cette sélection de ressources en ligne et livresques, sans volonté d’exhaustivité, a pour objectif d’apporter son soutien aux enseignants d’arts plastiques dans la construction de leur enseignement.
Ce numéro a été préparé par Denis Dufour, interlocuteur académique pour les nouvelles technologies de l’académie de Limoges.

Cette nouvelle Lettre TIC’Édu consacre un dossier aux pratiques actuelles de l’art numérique. Elle prolonge la première partie de cet exposé (cf. Lettre TIC’Édu N°12) et explore les développements récents que les artistes font du médium numérique, notamment en le faisant interagir avec des médiums plus traditionnels, tels que la sculpture, la photographie, la vidéo ou l’installation. Cette confluence des médiums génère de nouveaux territoires sensibles, imaginaires et spéculatifs qui redéfinissent la frontière et la ligne de partage entre la matérialisation et la dématérialisation de l’oeuvre d’art. Cette sélection de ressources en ligne et livresques, sans volonté d’exhaustivité, a pour objectif d’apporter son soutien aux enseignants d’arts plastiques dans la construction de leur enseignement.
Ce numéro a été préparé par Denis Dufour, interlocuteur académique pour les nouvelles technologies de l’académie de Limoges.

Cette nouvelle Lettre TIC’Édu consacre un dossier à une Histoire récente, celle de l’art numérique. Au-delà de la gageure d’un tel projet, il s’agit de préciser les jalons chronologiques, artistiques, théoriques et esthétiques essentiels, pour comprendre les pratiques et les enjeux apparus, mis en oeuvre et questionnés dans le champ des arts plastiques, des 20e et 21e siècles. Cette sélection de ressources en ligne et livresques, sans volonté d’exhaustivité, a pour objectif d’apporter son soutien aux enseignants d’arts plastiques dans la construction de leur enseignement.
Ce numéro a été préparé par Denis Dufour, interlocuteur académique pour les nouvelles technologies de l’académie de Limoges.

Cette nouvelle Lettre TIC’Édu consacre un dossier complet aux rapports entre l’image et le temps, à savoir les questions de l’image-temps dans le cinéma, la photographie, la peinture et dans la performance, mais également, sur un plan théorique, les relations de l’image à l’histoire et au présent. Il s’agit, en outre, de questionner l’apport des technologies récentes aux débats sur la temporalité des images aujourd’hui. Cette sélection de ressources en ligne et livresques, sans volonté d’exhaustivité, a pour objectif d’apporter son soutien aux enseignants d’arts plastiques dans la construction de leur enseignement. Ce numéro a été préparé par Denis Dufour, interlocuteur académique pour les nouvelles technologies de l’académie de Limoges.
DOSSIER DU TRIMESTRE : L’IMAGE ET LE TEMPS

Cette nouvelle Lettre TIC’Édu consacre un dossier complet aux rapports entre la figuration et l’espace, à savoir les questions de l’espace littéral de l’œuvre, de l’espace suggéré (représentation), de l’espace de présentation de l’œuvre, et de l’espace (le lieu) dans lequel l’œuvre s’élabore. Perspective, échelle, scénographie, lieu et atelier sont au centre des préoccupations artistiques passées et actuelles et nourrissent la réflexion sur la question plus large de la figuration et de l’espace. Cette sélection de ressources en ligne et livresques, sans volonté d’exhaustivité, a pour objectif d’apporter son soutien aux enseignants d’arts plastiques dans la construction de leur enseignement.
Ce numéro a été préparé par Denis Dufour, interlocuteur académique pour les nouvelles technologies de l’académie de Limoges.
DOSSIER DU TRIMESTRE : LA FIGURATION ET L’ESPACE

Cette nouvelle Lettre TIC’Édu consacre un dossier complet aux rapports entre la figuration et l’abstraction, à savoir les questions de la présence ou de l’absence du référent, l’autonomie plastique, le rythme, la gestuelle, le géométrique, l’organique, le décoratif, le spirituel, le synthétique. Cette sélection de ressources en ligne et livresques, sans volonté d’exhaustivité, a pour objectif d’apporter son soutien aux enseignants d’arts plastiques dans la construction de leur enseignement.
Ce numéro a été préparé en collaboration avec les interlocuteurs académiques pour les nouvelles technologies des différentes académies, en particulier Denis Dufour de l’académie de Limoges.
DOSSIER DU TRIMESTRE : FIGURATION ET ABSTRACTION

Cette nouvelle Lettre TIC’Édu consacre un dossier complet aux rapports entre la figuration et l’image où la question de l’écart de l’image à son référent reste incontournable de l’enseignement des arts plastiques. Elle est au centre des nouveaux programmes de Première et des programmes de collège (notamment 5ème et 4ème).
Cette sélection de ressources en ligne et livresques, sans volonté d’exhaustivité, a pour objectif d’apporter son soutien aux enseignants d’arts plastiques dans la construction de leur enseignement.
Ce numéro a été préparé en collaboration avec les interlocuteurs académiques pour les nouvelles technologies des différentes académies, en particulier Corinne Bourdenet de l’académie de Nancy-Metz.
DOSSIER DU TRIMESTRE : FIGURATION ET IMAGE

Cette nouvelle Lettre TIC’Édu consacre un dossier complet au dessin, thème que l’on retrouve autant dans les nouveaux programmes de Seconde qu’induit dans les programmes de collège. Riche d’une cinquantaine de ressources en ligne et livresques, cette lettre d’information a pour objectif d’apporter son soutien aux enseignant d’arts plastiques dans la construction de leurs séquences d’enseignement.
Ce numéro a été préparé en collaboration avec les interlocuteurs académiques pour les nouvelles technologies des différentes académies, en particulier Corinne Bourdenet de l’académie de Nancy-Metz.
DOSSIER DU TRIMESTRE : LE DESSIN

Ce numéro a été préparé en collaboration avec les interlocuteurs académiques pour les nouvelles technologies des différentes académies.
DOSSIER DU TRIMESTRE : ESPACE, ŒUVRE ET SPECTATEUR

Ce numéro a été préparé en collaboration avec les interlocuteurs académiques pour les nouvelles technologies des différentes académies.
DOSSIER DU TRIMESTRE : IMAGES, ŒUVRE ET RÉALITÉ

Comme au premier trimestre, la Lettre TIC’Édu Arts Plastiques propose une contribution documentaire sur les ressources en ligne à partir des nouveaux programmes. Ce mois-ci : images, œuvre et fiction en classe de Cinquième. Vous trouverez également en fin de lettre de nouvelles ressources pouvant contribuer à votre réflexion dans votre pratique d’enseignant.
DOSSIER DU TRIMESTRE : IMAGES, ŒUVRE ET FICTION

DOSSIER DU MOIS : L’OBJET
Sources internes à la discipline
Intervention de Cyril Bourdois, IA-IPR de Besançon
Un texte présentant le thème central du programme de sixième issu d’une intervention durant le Plan national de formation en mai 2009.

Des ressources pour enseigner
Une bibliographie sur l’art numérique
Des interlocuteurs académiques pour les arts plastiques proposent une bibliographie relative à l’art numérique, fruit de leur travail lors de la dernière réunion nationale de Poitiers.

Enseigner les arts plastiques
Des usages Sur Canal Educnet
Entrez dans une classe de quatrième d’arts plastiques et observez les élèves au travail.