Arts Plastiques

Séquences TRAAM

Logo du site

ERSILIA est un environnement numérique de travail et d’archivage d’éducation à l’image destinée aux enseignants du second degré, aux collégiens et lycéens, et aux artistes travaillant en milieu scolaire. Elle est réalisée par La Fabrique du Regard, plate-forme pédagogique du Bal. Cette séquence est la résultante d’un partenariat entre Le Bal et le lycée François 1er. Le but premier d’Ersilia : penser en images un monde d’images en établissant des liens entre différents types d’images (art, presse, sciences, publicités, etc.) issues de différents contextes (presse, internet, musée, salle de projection, espace public, etc.). L’objectif d’ERSILIA : former des « regardeurs », actifs, conscients que l’image obéit à des codes, qu’elle est avant tout un langage, une construction.

Dispositifs modulaires, aménagements des espaces de travail et partenariats à l’ère numérique en Arts plastiques :
En quoi « repenser l’espace classe » et le renouvellement des postures professorales peuvent-elles favoriser les apprentissages et le climat scolaire ?
En quoi l’outillage numérique permet-il de repenser la forme scolaire et d’interroger les différents types d’espaces ?

Deux témoignages parmi bien d’autres qui rendent compte visuellement, de manière particulièrement claire et dynamique, notre réflexion quant à La classe atelier ou laboratoire à l’ère du numérique : nouvelles postures et temporalités de travail menée dans le cadre des TraAM (Travaux Académiques Mutualisés) Arts plastiques 2018.

Proposition de travail retenue : expérimentation autour du portfolio numérique, (portfolio individuel, portfolio collectif) sur la question de la trace en arts.
Dispositif académique : cinq membres (...)

Le portfolio numérique est pensé comme un support virtuel qui gardera la trace des travaux plastiques réalisés par les élèves. Le portfolio numérique fait office d’un carnet de bord numérique. Il peut être à la fois l’objet de création et le support de travaux créatifs.
Dans le portfolio numérique, l’élève peut déposer des documents, des éléments visuels, des fichiers audios, y créer des présentations et y inclure des réflexions sur son apprentissage.
Le portfolio numérique permet ensuite à l’élève de partager ses réalisations, ses connaissances et ses réflexions avec ses pairs, son enseignant, sa famille, son réseau social…

TRAAM ARTS-PLASTIQUES ACADÉMIE DE CRÉTEIL 2016
Enseignant : Johann Lioger, collège Dulcie September, Arcueil
Le portfolio
de présentation et d’évaluation
Entrée au cycle 4, classe de 5ème

Par le biais d’une proposition intitulée Teaser, des élèves de troisième sont amenés à valoriser leur précédent travail en l’annonçant par une animation très courte mêlant images et texte, visuel et sonore.
Dans le travail précédent les élèves s’étaient questionnés sur la relation entre lisible et visible et sur la manière dont leur dissociation peut produire du sens en répondant à l’incitation : “ ce que je lis n’est pas ce que je vois ” *

Cette expérimentation s’appuie sur une classe à PIE en partenariat avec la Daac de
l’académie de Créteil et le Jeu de Paume tout au long de l’année. Collège REP.
L’un des animateurs du Jeu de Paume se déplace en classe au collège à plusieurs reprises et la classe doit venir trois fois visiter les expositions. Un premier échange a été réalisé mijanvier afin de visiter l’exposition rétrospective de Philippe Halsman. Le thème de travail est « je me mets en scène », de plus cette classe bénéficie dans ce dispositif d’une heure/quinzaine d’arts plastiques en plus des cours.

Le portfolio numérique est pensé comme un support virtuel qui gardera la trace des travaux plastiques réalisés par les élèves. Le portfolio numérique fait office dʼun carnet de bord numérique. Il peut être à la fois lʼobjet de création et le support de travaux créatifs.
Dans le portfolio numérique, l’élève peut déposer des documents, des éléments visuels, des fichiers audios, y créer des présentations et y inclure des réflexions sur son apprentissage.
Le portfolio numérique permet ensuite à l’élève de partager ses réalisations, ses connaissances et ses réflexions avec ses pairs, son enseignant, sa famille, son réseau social…

L’Ordival est un ordinateur portable mis à la disposition de chaque collégien entrant en 6e dans le Val-de-Marne, pour une utilisation à la maison ou au collège.
Mis en place par le Conseil départemental en partenariat étroit avec l’Éducation nationale, le dispositif Ordival permet aux collégiens et à leurs enseignants d’utiliser de nouvelles techniques d’apprentissage.

Instagram est une application et un service de partage de photos disponibles sur plateformes mobiles de type iOS et Android. Cette application permet de partager ses photographies avec son réseau d’amis, de noter et de laisser des commentaires sur les clichés déposés par les autres utilisateurs.
Instagram est un service simple à prendre en main. Les photos sont de qualité grâce à
l’application de filtres divers. La communauté utilisant Instagram peut interagir.

C’est la soirée annuelle de découverte de la ville proposée par les professeurs d’histoire- géographie et réalisée par les sixièmes du collège St Exupéry d’Ormesson-sur-Marne qui a été la première étape du projet : l’expérience de ce parcours et les photographies prises avec une tablette numérique et des appareils photographiques numériques en ont constitué la mémoire et la matière.

Faisant suite à des séquences mettant en jeu la narration (notamment la bande dessinée), la proposition de travail suivante
(classe de cinquième de 24 élèves du collège St Exupéry d’Ormesson-sur-Marne) sollicite l’usage des outils numériques avec la
mise en scène de personnages récurrents dans l’élaboration d’une fiction autour de la technique du diaporama.

TRAAM 2020-2021

TRAAM 2020-2021 - Collabor@classe Exposition dans la galerie virtuelle immersive mutualisée FRAMEVr https://framevr.io/galerie-arp

TRAAM 2020-2021 - Collabor@classe
Exposition dans la galerie virtuelle immersive mutualisée FRAMEVr
https://framevr.io/galerie-arp

Une équipe de huit professeurs d’arts plastiques, membre du GREID se sont réunis mensuellement de novembre 2020 à avril 2021 pour conduire une expérimentation pédagogique commune reposant sur un questionnement partagé et la valorisation dans un espace immersif mutualité.
Comment développer les pratiques numériques collaboratives s’ancrant dans un processus créatif oscillant entre matérialité physique et numérique ? Et comment penser leurs expositions dans un espace immersif virtuel ?

Au sein du cours d’arts plastiques, la collaboration est au centre des apprentissages. L’élève y est amené à échanger, partager, apporter du soutien ou être aidé, organiser son travail en cohésion avec ses pairs.

Dans ce contexte, l’étymologie du mot « collaboration » en latin co (avec) et laborare (travailler) rentre en résonance avec le projet TRAAM Arts Plastiques mis en place dans l’académie de Créteil. Ce projet engage les élèves de différents établissements de l’académie de Créteil dans un processus les associant pour élaborer une oeuvre commune (production plastique et numérique) et un projet artistique commun (partage de données et exposition des productions plastiques dans plusieurs galeries virtuelles immersives) suivant des objectifs partagés.

Échanger des idées sur les méthodes, les outils et le projet en lui-même (lors de visio-conférences GREID). Partager une présentation Keynote entre nous comme repères des demandes, des objectifs, des références artistiques et du calendrier à tenir pour mener à bien le projet. Faire des réunions en visioconférence en classe synchrone puis en classe virtuelle (CNEID) pour réunir les élèves des trois établissements afin d’échanger autour des productions et sur l’espace de la galerie FrameVR. Rencontrer l’ensemble des élèves sur FRAME pour déterminer l’accrochage des productions plastiques puis avec des élèves commissaires d’expositions pour finaliser la présentation.

Dans le cadre du projet TRAAM Arts Plastiques mis en place dans l’académie de Créteil, une collaboration entre plusieurs établissements scolaires (collèges et lycées) s’est établie avec pour objectif de tisser des liens entre les élèves en favorisant les échanges ainsi que les dialogues, autour des productions plastiques et par l’intermédiaire de rencontres en distanciel (via des visioconférences) et virtuelles (via la plateforme Frame VR) Synchrones et/ou asynchrones, ces moments de partage ont permis à chaque classe d’emprunter des directions communes tout en respectant les projets propres à chacune, d’enrichir les apprentissages par les pairs et de conduire à la co création d’une exposition virtuelle immersive et collective.

Une expérimentation académique à partir d’un questionnement commun : "Pratiques numériques collaboratives entre matérialité physique et numérique associant un processus créatif et l’exposition des productions plastiques dans un espace immersif virtuel ".


Les travaux académiques mutualisés (TRAAM) ont pour but d’explorer de nouvelles pistes utilisant les TICE pour accompagner les élèves dans l’acquisition de compétences et de mutualiser les travaux (...)

Le portfolio numérique dans le cours d’arts plastiques : temps, expérimentations et traces.
Axes de réflexion : portfolio de l’élève/portfolio de la classe : de l’individuel au groupe-classe, (...)

C’est une sortie de découverte de la ville proposée par les professeurs d’histoire-­géographie et réalisée par les sixièmes du collège St-Exupéry d’Ormesson-­‐sur-­‐Marne qui a été la première étape du projet : l’expérience de ce parcours et les photographies prises avec une tablette numérique et des appareils photographiques numérique en ont constitué la mémoire et la matière.

Faisant suite à des séquences mettant en jeu la narration (notamment la bande-dessinée), la proposition de travail suivante (classe de cinquième de 24 élèves du collège St-Exupéry d’Ormesson-­‐sur-­‐Marne -­‐ environnement favorisé) ajoute la palette du numérique à une séquence précédente sollicitant l’imaginaire des élèves (comprenant l’incitation : Réalisez l’affiche d’un film dont vos personnages sont les héros) dans l’élaboration d’une fiction autour de la technique du diaporama.

Une séquence d’arts plastiques sur l’utilisation du portfolio numérique sous la forme d’un ebook pour une classe de quatrième.

TRAAM Arts plastiques académie de Créteil 2015, Collège Edouard Herriot, 93190 LIVRY GARGAN
Séquence réalisée en parallèle de l’étude des Temps modernes de Charlie Chaplin (dans le cadre du dispositif « Collège au cinéma ») avec une classe de 3ème. Il est demandé de réaliser dans un 1er temps un travail de dessin et de prise de vue, puis une très courte séquence en stop motion (en utilisant windows movie maker et/ou pitivi) et enfin un petit « making of » retraçant le parcours de l’élève.

Les élèves de troisième du collège Jean Perrin de Vitry-sur-Seine ont créé leur portfolio numérique en utilisant les potentialités des réseaux sociaux. Un travail sur la totalité de l’année scolaire a été entrepris autour du simulacre en arts plastiques.

Une séquence d’arts plastiques mise en place avec une classe de cinquième autour du portfolio numérique comme support et outil permettant la création d’un storytelling.

Faute de connexion internet à haut débit et d’ENT au sein de l’établissement au moment de la mise en pratique de cette séquence, il a été demandé aux élèves de réaliser un diaporama ; en salle informatique ; retraçant les étapes de leur cheminement.


Fil twitter de @arpcreteil