Arts Plastiques

Exposition annuelle d’Arts plastiques au lycée Delacroix-Drancy

12 / 05 / 2019 | François Miquet

L’exposition annuelle d’Arts plastiques au lycée Delacroix-Drancy demeure le point d’orgue d’une pédagogie où la question de l’expérimentation est prise comme axe méthodologique. En d’autres termes, s’il s’y expose la notion de projet décliné au travers de ses différentes formes, la question du processus ne saurait être ici dissociée de l’acte créateur quant à l’intention, selon l’étymologie du mot latin "intentionem", action de tendre, tension.

Penser, dans ce cadre, la pratique tout en développant son regard critique permet à l’élève d’interroger une ultime fois les questions de sens et de présentation de ses productions. La question du déplacement de la pratique, en conséquence celle de l’écart, reste bien de mise. Il designo, dessein, revêt ici pleinement son sens, en tant que projet, entreprise, intention (Furetière, Dictionnaire –1690). L’incertitude prévaut, et constitue l’un des fondamentaux d’une pédagogie qui interroge et s’interroge par strates successives. Exploratoire te réflexive, la pratique artistique permet à l’élève de se construire progressivement.

La salle d’Arts plastiques devient un refuge, « on s’y sent bien », et plus largement, on peut le supposer, les locaux de l’établissement deviennent à leur tour, si ce n’est familier, un véritable espace de valorisation et d’identification – « l’être-élève » trouve alors pleinement son sens.

Si la pratique artistique met une intention à l’épreuve de sa concrétisation, l’élaboration des productions plastiques des élèves conduit nécessairement à la prise en compte de contraintes matérielles qu’il faut adopter, contourner ou dépasser. Elle développe l’inventivité et affine les capacités expressives de l’élève. Pour en maîtriser tous les aspects, celui-ci expérimente ou perfectionne son usage des outils traditionnels comme de ceux qui se rapportent aux technologies contemporaines. Ainsi sur le parcours d’une année, l’élève déplace avec régularité notions et enjeux de sa pratique afin de mettre en place, expérimentation et développement d’un projet personnel qui ne demande alors qu’à être regardé, par conséquent exposé. L’élève dans le cadre de l’exposition annuelle d’Arts plastiques est alors conduit, une fois encore, à faire des choix, à valoriser ses intentions par des dispositifs de présentation réfléchis. Il s’expose tout autant qu’il expose sa réflexion. Il se hisse progressivement au CENTRE des apprentissages. Il est regardé et écouté par tous !

Catherine Grasse
Professeure d’Arts plastiques au lycée Delacroix -Drancy

 

Portfolio